13 Mai 2016
Journée mondiale de la fibromyalgie

Afin de souligner cette journée internationale, l'AFRM a proposé...


 
La fibromyalgie est reconnue par l'Organisation Mondiale de la Santé depuis 1992. Le 12 mai de chaque année a été désigné « Journée mondiale de la fibromyalgie » en l'honneur de Florence Nightingale, infirmière et fondatrice d'une première école d'infirmières ainsi que de la Croix-Rouge Internationale. Née le 12 mai, elle était elle-même atteinte de fibromyalgie et du syndrome de la fatigue chronique.
 
 
Afin de souligner cette importante journée, diverses activités se sont tenues à Longueuil ainsi qu'à Cowansville :
 
À Cowansville, il s'agit d'un nouveau point de services. L'Association n'est pas encore très connue dans la région. Isabelle Pérusse et la répondante, Andrée Cantin, ont profité de l'occasion pour présenter l'Association. Par la suite, Véronique Mattlin a offert une conférence-atelier sur la sophrologie. Il s'agit d'un outil afin de mieux gérer ses douleurs.
 
 
Pendant ce temps, à Longueuil, plus d'une cinquantaine de personnes a assisté aux activités. Après la période d'accueil, l'après-midi a débuté par une présentation de l'Association et de ses services. Par la suite, Christine Cayouette, vice-présidente de l'AFRM, conseillère en développement de projet et policière, a offert un témoignage touchant sur sa vie avant que la fibromyalgie ne s'installe. Pour éclairer l'auditoire sur la maladie, le visionnement d'une portion du DVD La fibromyalgie pas à pas a été présenté. Enfin, Christine a repris la parole, cette fois pour parler de sa vie après le diagnostic : comment elle a vécu l'annonce, ses réactions, sa colère puis... comment elle a réussi à retrouver un certain équilibre. Un échange avec les participants a amené de belles réflexions.
 
La pause-causerie a permis à chacun de se dégourdir et de socialiser. A suivi la conférence de Josée Stebenne, intervenante et thérapeute d'impact. Elle a su captiver son auditoire en offrant une animation dynamique. Avec les objets que chacun pigeait à tour de rôle, elle trouvait une occasion pour insuffler réflexions et objectifs : Le «livre de notre vie», c'est à nous de l'écrire  ! - Le pantin nous fait réfléchir sur les moments où l'on se fait manipuler. Pourquoi ne pas être maître de nos propres actions ? - Une fleur, c'est beau et nous incite à cultiver notre estime de soi - L'ourson, l'ouvre-boîte, la baguette magique..., autant d'objets qui peuvent devenir un déclencheur vers une prise de conscience ou un coup de pouce pour nous aider à modifier certains comportements. Cette heure et demie a passé rapidement. La pause-repas a suivi. Beaucoup se sont retrouvés à la cuisine, alors que d'autres sont sortis à l'extérieur pour se dégourdir davantage.
 
Juste avant de passer à la dernière conférence de la journée, Isabelle Pérusse et Micheline Gaudette ont profité du moment pour souligner l'engagement d'une bénévole. Le conseil d'administration et la direction ont remis à Nicole Légaré une petite horloge portant une plaque qui souligne son engagement. Nicole a complété 6 mandats au sein du conseil d'administration et même en n'étant plus administratrice, elle continue à s'impliquer.
 
 
Pour terminer la journée, l'AFRM a reçu Marcia Pilote. Cette scénariste, chroniqueuse, auteure, comédienne et animatrice a su captiver l'auditoire. Avec humour, émotion et authenticité, elle nous a partagé de belles idées pour permettre à chacun de trouver sa place, son bonheur. Parmi les éléments abordés, notons : Prendre régulièrement rendez-vous avec soi-même (seul, en silence et à ne rien faire) - Remplacer la honte par la fierté : se créer un cahier de gratitudes, de fiertés - Savoir dire non... pour se dire oui à soi - Remplacer ses attentes par des désirs - etc., etc., etc.
 
Belle journée, beaux moments...